FORUM FERME JUSQU'A NOUVEL ORDRE.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La dure loi de l'évolution. [POKEMON]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalisto
Aimable dragonneau
avatar

Race d'Oiseau : Faucon ou dragon.

Messages : 62
Date d'inscription : 19/08/2012

MessageSujet: La dure loi de l'évolution. [POKEMON]   Ven 21 Sep - 17:50

La dure loi de l'évolution

de Kalisto

Chapitre unique.

Jasmine s'entraînait avec son Onix. La petite fille, du haut de ses huit ans, n'avait aucun mal à maîtriser le géant de pierre. Son père était le champion de l'arène d'Oliville, avec son invincible Magnézone, et elle savait que c'était elle qui prendrait sa succession. Dans sa famille, c'était comme ça : Champions de père ou mère en fils ou fille, et les types Acier étaient privilégiés. C'est pourquoi Jasmine s'entraînait tant : elle voulait être prête à devenir Championne, et que son père soit fier d'elle.
Le gros avantage de l'Onix de Jasmine était incontestablement son étonnante vitesse. En effet, quand le pokémon serpenroc lançait son attaque Morsure, il était tel un prédateur traquant sa proie. Son attaque Tunnel était semblable : il pouvait creuser le sol à une vitesse folle, et ce, sans le moindre bruit. Ainsi, la surprise en était d'autant plus efficace.

Mais revenons à l'entraînement. La fillette se trouvait sur la route 38, accompagné de son pokémon. Chaque Rattatac, chaque Ecremeuh qu'ils croisaient, ils les ratatinaient avec une facilité impressionnante. Quelques téméraires Rattatas risquaient le combat, mais finissaient comme leurs congénères, écrasés.
Au bout d'une vingtaine de minutes, Onix commença à fatiguer.

- Bon, ça suffit pour aujourd'hui, je pense, déclara la petite fille de sa voix aiguë, pas toi, Onix ?
- Ooo, nix, approuva le pokémon, en accord avec sa dresseuse.

Ils rentrèrent donc à Oliville, fatigués, certes, mais visiblement joyeux. Leur entraînement avait été payant. Jasmine et le pokémon se dirigèrent vers l'arène, où ils habitaient. C'était un grand bâtiment aux murs fait en partie de métal, et une porte coulissante. La petite fille fit rentrer son pokémon dans sa poké ball et entra dans l'arène.
Son père était en plein match contre un jeune dresseur. Ce dernier combattait avec un Feurisson, tandis que le champion contrôlait son éternel Magnézone. Jasmine monta dans les gradins et contempla le match avec passion. En regardant l'affrontement, elle se mit à rêver. Elle avait hâte. Hâte de devenir championne comme son père et de le surpasser. Son rêve, c'était sa vie.

Le match se termina assez rapidement, sous la victoire évidente, malgré son désavantage, du pokémon Acier/Electrik. Les deux dresseurs se serrèrent la main et Jasmine descendit des gradins.

- Magnifique ! s'exclama-t-elle. Super ce combat ! Bravo papa !
- Ma fille, présenta le champion au dresseur.

Celui-ci fit un bref geste de la tête et s'en alla sans rien dire. Apparemment, sa défaite ne lui avait pas plu.

- Pas commode, ce dresseur... commenta le champion.
- Oui, pas commode, répondit Jasmine.
- Au fait, Jasmine, j'ai à te parler, tu m'accompagnes à mon bureau ?
- Oui, bien sûr ! répliqua la fillette.

Il sortirent donc du terrain et se dirigèrent vers une porte derrière l'arène. Cela menait au bureau du champion.
La pièce était assez petite mais juste assez grande pour un bureau de champion. Plusieurs feuilles par-ci par-là parsemaient la table, en vrac ; des affiches de tournois pokémons étaient affichés sur les murs.

- Pourquoi voulais-tu me parler, papa ? demanda Jasmine.

Le champion prit place sur la chaise derrière son bureau.

- Ma fille, commença-t-il, tu vas bientôt avoir neuf ans. Selon la règle de la ligue pokémon, c'est à partir de ce moment que l'on peut devenir un champion d'arène.

Le cœur de la petite fille se mit à battre plus vite. Elle allait enfin pouvoir vivre son rêve de championne d'arène !

- Je pense que ça t'intéressera, cela fait déjà un moment que tu en parles, non ?
- Oh oui, bien sûr, papa ! s'exclama-t-elle. Onix et moi, on va faire un malheur, tu vas voir !
- Eh bien justement, en parlant de ton pokémon, reprit le champion. Tu sais que l'arène d'Oliville est une arène spécialisée dans les types Acier. Or ton pokémon, Onix, qui est un type Roche, évolue pourtant en Steelix, de type Acier, en tenant la Peau Métal. Si tu veux devenir la championne de type Acier d'Oliville, il va falloir que tu penses à faire évoluer ton Onix en Steelix.

La fillette sursauta soudain. Son père la regarda avec de grands yeux mais elle se rattrapa.

- Oui, bien sûr papa.
- Bien. Je te confie donc cette Peau Métal pour que tu puisse faire évoluer ton pokémon quand tu le pourras. Tu auras neuf ans dans dix jours, c'est à partir de ce jour que tu devras choisir de devenir championne. Je compte sur toi pour faire évoluer Onix avant ce laps de temps, si tu veux devenir la gardienne du badge.
- Oui papa, répéta-t-elle.

Et elle sortit du bureau avec un étrange silence.
Elle se rendit dans le jardin et sortit le géant de pierre de sa poké ball. Le pokémon, sorti de sa sphère, remarqua l'étrange émotion du visage de Jasmine puis l'objet de fer que celle-ci tenait dans sa main et recula sa tête.

- Oui Onix. Moi non plus je n'ai pas envie de te faire évoluer. Nous avons tous les deux déjà vus plusieurs Steelix à l'œuvre et jamais aucun d'eux n'égaleraient ta vitesse. Tu ne serait plus le même. Mais si tu évoluais, tu gagnerais en défense, attaque, et nous deviendrions ensemble les champions d'Oliville. Alors c'est à toi de choisir, pas à moi.

Puis, elle posa simplement la Peau Métal à côté d'elle. Le pokémon regarda l'objet pendant un moment, adressa un visage désolé à Jasmine et repoussa doucement l'objet. Jasmine fit un petit sourire.

- D'accord. Prends ton temps.


Trois jours passèrent. Trois jours que la peau métal reposait à côté de l'endroit de repos du pokémon. Trois jours qu'il hésitait à sa personnalité ou son rêve et celui de sa dresseuse. Jasmine laissait faire les choses, et respectais la confusion de son pokémon. Elle-même hésitait, mais jamais elle n'obligerait son pokémon à évoluer. En même temps... son rêve de championne s'envolait lui-aussi.

Arriva ensuite le jour de ses neuf ans. Onix n'avait pas encore décidé à évoluer. La petite fille alla voir le pokémon dans le jardin. Celui-ci était allongé à côté du bout de métal, l'air désespéré. Jasmine s'approcha de lui et commença à le caresser, comme il aimait.

- Tu ne veux pas évoluer, Onix ? demanda-t-elle.

Le pokémon sembla encore réfléchir, hésiter.

- Bien, c'est d'accord, lui répondit la petite fille. On va continuer de s'entraîner, ensemble, et on deviendra très forts, champions ou pas.

La fillette prit sa poké ball, se prépara à faire rentrer son pokémon, quand soudain, le pokémon souffla un bon coup, agrippa la peau métal par sa queue et fit encocher le fer dans sa roche. Le métal agit à toute vitesse, transformant toute la pierre qu'il trouvait sur le corps d'Onix en acier. Le pokémon adressa un léger sourire à sa dresseuse et brilla d'une lumière éclatante.
Le pokémon grandissait, grandissait, et des pics poussaient le long de son corps. Il devenait en acier.

- Onix...

Une larme coula le long du visage de Jasmine. Son pokémon avait sacrifié sa personnalité pour elle !
Quand celui-ci s'arrêta de briller, il était devenu de métal : un Steelix.

- Steelix... sanglota à moitié Jasmine. Steelix... tu t'es sacrifié pour devenir pokémon de champion à mes côtés...

Elle se jeta sur son pokémon et pleura avec lui. Puis, ils séchèrent leurs larmes et Jasmine dit malgré son hoquet :

- Tu vas voir. On va devenir les meilleurs champions et surpasser papa.

Steelix acquiesa d'un signe de tête. Il avait mit sa personnalité rapide et libre de Onix de côté, certes, mais il était devenu le compagnon d'une des meilleurs championnes d'arène. Et ça, jamais il ne le regretterai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La dure loi de l'évolution. [POKEMON]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mentali
» Tokay(Millobelus)
» Mes petits shinies à moi !
» Les pokemon déguisés en leur évolution
» Pokemon revolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chant du Coq :: La Bibilothèque Municipale :: Les Fan-Fictions. :: One-Shot-
Sauter vers: